Petite anthologie du dessin politique

Honoré, Hélène Honoré

 
0
Feuilleter l'ouvrage

Les dessins d’Honoré se placent hors du temps. Hors du temps médiatique, mais dans le temps long des événements qui rythment notre vie de citoyen. Loin des anecdotes et des petites phrases qui alimentent aujourd’hui l’actualité, ces dessins rendent compte des grandes thématiques qui ont passionné cet illustrateur militant. Si les grandes figures politiques françaises et internationales sont présentes dans ce livre, ce sont leurs caractéristiques intemporelles qu’Honoré met en évidence. Avec une ironie jamais moqueuse, il dénonce la brutalité et l’absurdité de notre monde.

BEAUX LIVRES
Mode - luxe - design
170 x 240 mm - 288 pages
14 avril 2016 - 9782732477909
25 €
Télécharger la fiche
Honoré, Hélène Honoré

Né en 1941, Philippe Honoré, appelé simplement Honoré, a démarré d'abord comme dessinateur industriel, avant de pouvoir vivre pleinement de son rêve en tant que dessinateur de presse et illustrateur. Ses valeurs, son engagement politique, et plus largement citoyen, s'exprimaient en images, qu'il accompagnait d'un texte très court écrit à la main. Son dessin le plus souvent en noir et blanc, circonscrit dans un carré (comme sa signature) est reconnaissable entre tous pour sa grande élégance, sa recherche de perfection et sa férocité. Assassiné, avec onze autres personnes, le 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo, Honoré était, pour Plantu, son collègue au Monde, «un immense dessinateur [...] un enragé, mais un enragé très poli et doux. Tout ce qu'il disait de violent passait par le trait. »

Régulièrement publié dans la presse (Le Monde, Libération, Les Inrockuptibles, Le Magazine littéraire, Lire, Hara-Kiri…), il collaborait avec Charlie Hebdo depuis sa reparution en 1992. Il a également participé à l'édition anniversaire 2010 du Petit Larousse et a signé bon nombre de couvertures des «Petits Classiques ». Ses rébus littéraires ont fait l'objet de publication chez Arléa ; en 2011, il avait publié Je hais les petites phrases (Les Échappés), sur le quinquennat Sarkozy.

blog
appel d'air - beaux livres

Honoré, l'humour au service de l'indignation

0

27 avril 2016

Les dessins d’Honoré se placent hors du temps, de plus en plus court, de la vie politique actuelle. Hors du temps médiatique mais dans le temps long des événements qui rythment notre vie de citoyen.
Loin des anecdotes et des petites phrases qui alimentent aujourd’hui l’actualité, ses dessins rendent compte des grandes thématiques qui ont passionné ce dessinateur militant, comme l’écologie, le féminisme, les droits de l’homme, le catholicisme, l’économie, la France et l’international ou encore les grands enjeux sociétaux.
Si les grandes figures politiques françaises et internationales sont présentes dans ce livre, ce sont leurs caractéristiques intemporelles qu’Honoré met en évidence. Avec une ironie jamais moqueuse, il dénonce la brutalité et l’absurdité de notre monde selon un principe qu’il appliquera durant toute sa carrière : doux avec les faibles, ferme avec les forts.

Entretien avec Hélène Honoré

************************************************************

     Votre père a été assassiné le 7 janvier 2015 lors de l’attentat contre Charlie Hebdo. Comment travaillait-il ?
     Mon père a toujours voulu être dessinateur. Il en rêvait depuis l’enfance et s’y est consacré totalement, toute sa vie. Ce n’était pas un travail traditionnel, cela occupait son esprit en permanence, il cherchait tout le temps des idées. Pas une seconde sans y penser. Son travail était très documenté, d’ailleurs il était entouré de montagnes d’archives. Cette recherche de perfection se retrouvait dans son dessin : il pouvait le corriger jusqu’à en être satisfait, même après publication !

     Que dénonçait-il ?
     Son indignation se concentrait sur l’injustice, où qu’elle se trouve. Il y répondait à travers son travail graphique et le texte qu’il y ajoutait. Il avait immédiatement une image en tête et il savait précisément ce qu’il voulait représenter. Son dessin très construit nous livre sa lecture du monde. L’humour sert de révélateur de la réalité, le rire poussant encore plus à la réflexion.

     À qui s’en prenait-il ?
     Il s’en prenait toujours aux « puissants ». À ceux qui oppriment, humilient ou méprisent. C’était la même chose pour les questions de religion. Il s’attaquait aux dogmes mais pas aux croyants.

     Que vous a transmis votre père ?
     Mon père avait une immense culture politique, historique et artistique. Il était passionné par ces sujets et adorait en discuter avec moi pendant des heures. Ses dessins sont très fidèles à l’homme qu’il était, ils lui ressemblent véritablement. J’y retrouve ses préoccupations, ses indignations et son humour. Son esprit y est intact. Mon grand plaisir maintenant est de partager cela avec le lecteur.

************************************************************

Petite Anthologie du dessin politique
Honoré
288 pages - 25 €