120 ans de cinéma, Gaumont

Jean-Luc Douin

 
2

La mythique société possède la plus longue histoire du 7ème art, et l’une des plus belles avec son catalogue riche de plus de 1000 films.

Dans ce livre à l’iconographie foisonnante, Jean-Luc Douin nous invite à une promenade parmi les films cultes qui ont fait la renommée de Gaumont en compagnie de stars d’hier et d’aujourd’hui.

BEAUX LIVRES
Beaux-arts
240 x 310 mm - 240 pages
09 avril 2015 - 9782732474915
45 €
T�l�charger la fiche
Jean-Luc Douin

Jean-Luc Douin est critique de cinéma et journaliste. Il a été rédacteur en chef adjoint du Monde des livres, chef de rubrique cinéma à Télérama et a écrit plusieurs ouvrages sur le cinéma français. Il est notamment l’auteur d’ Alain Resnais (2013) et du Cinéma français (2014) aux Éditions de La Martinière.

blog
appel d'air - beaux livres

Gaumont - 120 ans de magie !

0

16 avril 2015

     Gaumont, la plus ancienne société de cinéma du monde, fête ses 120 ans. L'histoire de cette firme mythique, au célèbre logo en forme de marguerite, se confond avec celle du 7e Art.
    
     La fabuleuse aventure de Gaumont est retracée par Jean-Luc Douin à travers son prestigieux catalogue de films, ses stars et les trésors du Musée Gaumont. Portraits d'acteurs, affiches de films, photographies de tournages, costumes, maquettes, décors, objets "collector", matériel publicitaire, films cultes... cette promenade cinématographique inédite fait revivre, à travers 600 documents, 120 ans de magie du cinéma français.

     Entretien avec Ariane Toscan du Plantier et Jean-Luc Douin

************************************************************

     Comment est née l'idée de ce livre ?
     Ariane Toscan du Plantier : Nous fêtons cette année le 120e anniversaire du cinéma. Celui de Gaumont mais aussi des frères Lumière. C'est cette aventure que nous avons eu envie de raconter à travers une exposition, qui aura lieu au CentQuatre, à Paris, d'avril à août 2015. Nous souhaitions accompagner cette exposition d'un livre, mais il ne s'agit pas d'un catalogue d'exposition. Il s'agit surtout de restituer la poésie des étapes qui ont marqué le cinéma, comme le passage du muet au parlant, l'arrivée de la couleur, à travers une iconographie extrêmement riche.

     Quelle est la paricularité de l'ouvrage ?
     Jean-Luc Douin : Ce n'est pas le catalogue de l'exposition mais c'est un livre qui, d'une certaine manière, est conçu comme une exposition. C'est un ouvrage essentiellement visuel, très libre. Quand vous allez dans une expo, à l'entrée de chaque salle, il y a une affiche avec un petit texte qui vous explique ce que vous allez voir. C'est un peu dans cet esprit-là que nous avons conçu le livre. Il y a des introductions chronologiques, thématiques, sur les auteurs, les films, les thèmes, les répliques et les films cultes, comme Les Tontons flingueurs. On s'amuse aussi à montrer l'affiche de Fantômas, qui est la reprise de la couverture du livre de Pierre Souvestre et Marcel Allain. L'affiche du film a été censurée : le poignard que le bandit tenait à la main dans la version originale a disparu. Cette affiche a été reprise des années plus tard par le peintre René Magritte, qui lui a ajouté une rose dnas la main. Cette résonance entre le cinéma et l'art, la culture populaire et la culture avec un grand C est captivante.

     Cet ouvrage s'adresse à tous les publics ?
     ATP : Bien sûr ! Le catalogue comprend plus de 1 000 films. C'est un catalogue éclectique. Cela va d'Alice Guy, la première femme réalisatrice au monde (qui pour la petite histoire était l'asistante de Léon Gaumont et avait proposé de filmer des saynètes pour montrer le potentiel des caméras Gaumont) à Jean-Luc Godard, Maurice Pialat, Luc Besson, Francis Veber, Jean-Marie Poiré... et plus récemment à Intouchables. Les films sélectionnés dans le livre touchent toutes les générations.

***********************************************************

Exposition 120 ans de cinéma : Gaumont, depuis que le cinéma existe, au CentQuatre-Paris à partir du 15 avril 2015.

120 ans de cinéma, Gaumont
Jean-Luc Douin
Préface de Nicolas Seydoux
Avant-propos de Dominique Païni
240 pages - 45€